SKYROCK : des hits au rap
   

C'est en mars 1986 que nait SKYROCK, à l'initiative de son président Pierre BELLANGER. Quelques années auparavant, le 10 mai 1981, au soir de l'élection de François MITTERRAND à la présidence de la république, RADIO CITE FUTURE, la radio de Pierre BELLANGER, émet en boucle les 5 notes de "rencontre du troisième type". Viendront ensuite CITE 96 puis LA VOIX DU LEZARD.

C'est justement LA VOIX DU LEZARD qui donnera naissance à SKYROCK. A l'époque, la station partage sa fréquence avec une autre radio au style totalement opposé. Pour marquer le coup, SKY entame sa tranche horaire avec GERALDINE et ses annonces de rencontres plutôt "hot".

SKYROCK, petit réseau de quelques fréquences à la fin des années 80, se développera essentiellement entre 1990 et 1992 avec de nouvelles attributions de fréquences. Outre GERALDINE, l'antenne accueillera le célèbre SKYMAN et ses canulars ou bien encore FRANCISCO DEL CAMPO et sa méditation nocturne.

De nouveaux animateurs rejoignent la station: Arthur, Bruno Roblès, Lorenzo, Bob le cinglé, Arnold... sans oublier la première "libre-antenne" sur une radio jeune, "bonsoir la planête" avec MALHER. Une émission culte qui restera dans les mémoires.

A partir de 1992, la bataille s'engage entre SKYROCK et FUN RADIO. Pierre BELLANGER décide d'installer SUPERNANA (voir aussi en fin de page) le soir après Malher. Au début les insultes pleuvent à l'antenne, puis l'animatrice, au ton provocant s'installe la nuit et rassemble plusieurs dizaines de milliers d'auditeurs. Laurent PETITGUILLAUME rejoint SUPERNANA pour animer "Turlututu". L'émission jugée trash par le CSA est rapidement interdite et retirée de l'antenne de la super-radio.

Toutefois SKYROCK ne veut pas en rester là, et décide de frapper fort. Puisque "lovin'fun" parle de sexe sur la radio concurrente, SKY ira encore plus loin! Elle appelle à l'antenne la star du porno Tabatha CASH pour déboulonner Difool.
L'échec est total. Non seulement l'émission est mal acceptée par les auditeurs, mais surtout l'audience s'effondre. Pierre BELLANGER qui prête une oreille attentive partout en France, déniche alors un nouveau concept. L'animateur, coincé sur une radio locale parisienne est taillé pour un grand réseau. Il l'installe sur SKYROCK. Après des débuts difficiles, MAURICE fait un tabac. Le ton est direct et parfois décapant, mais les auditeurs l'adoptent rapidement.
 


Le 3 janvier 1995, il est 6h34 sur SKYROCK, quand Annie CREMER, journaliste, présente comme chaque jour le flash d'infos. La nuit précédente, une fusillade à Nice a provoqué la mort d'un policier. Jicé et Maître Lévy, les deux animateurs de la matinale "les monstres", commentent les infos avec humour ou dérision, mais souvent avec légèreté. Le dérappage est inévitable! Jicé interromp la journaliste: "Ah? Y'a un flic qui est mort? Ben c'est plûtot une bonne nouvelle". Trois fois de suite, l'animateur reprend sa réflexion.
De là s'ensuit une polémique. Le CSA décide aussitôt de sanctionner lourdement la radio en ordonnant la suspension totale "du programme SKYROCK" pour 24 heures le lundi 9 janvier 1995. Pierre BELLANGER, décide alors de suivre à la lettre la punition du CSA. Celui-ci a demandé la suspension du "programme" Skyrock? Soit! La station diffuse alors un autre programme, constitué de témoignages d'auditeurs. "Radio libre aux auditeurs, contre la violence et pour la liberté d'expression. On vous confie la radio pour 24h, soyez-en responsable et prenez-en bien soin". Légalement la station a respecté la sanction et n'a rien à se reprocher.

En décembre 1996, MAURICE quitte SKYROCK. La radio entame alors un changement radical en optant pour une programmation à dominante rap et techno. En septembre 1997, DIFOOL, qui a rejoint la station un an plus tôt, arrive à l'antenne. L'audience progresse alors jusqu'à atteindre un premier record au printemps 1998. La radio a trouvé son rythme et son public. Cependant, bloquée dans son développement, la station doit être vendue et quitter le groupe EUROPE 1.
C'est l'allemand Morgan Grenfell qui, en mars 1999, achète 80% du capital de SKYROCK pour un peu plus de 200 millions de francs. Pierre BELLANGER prend pour sa part les 20% restant contre 12,4% auparavant, et reste P-DG de la radio.

Absente des attributions de fréquences depuis de nombreuses années, SKYROCK obtient pour la première fois depuis longtemps une quinzaine de fréquences, dans l'ouest et le sud-ouest. Certes il s'agit de petites et moyennes villes, mais la situation semble enfin débloquée.
Malgré celà, le compte n'y est pas pour faire face aux radios concurrentes. Le nouveau combat de Pierre BELLANGER porte désormais sur l'extension du parc de fréquences.

Depuis quelques années, SKYROCK bat tous ses records d'audience. En région parisienne elle se paye même le luxe de dépasser NRJ. Sur l'antenne, DIFOOL conserve la matinale et la tranche du soir alors que le CSA vient de demander aux radios "jeunes" de "ne plus diffuser de propos pouvant heurter les moins de 16 ans" avant 22h30.

Rentrée 2005: Une petite nouvelle rejoint Difool sur la matinale. FRED continue comme toujours "planête rap" et anime également les dédicaces du matin, Katell se charge de celles de l'après midi. Tidav et Mehdi sont toujours là, tandis que Stéphane et Vincent s'occupent du week-end en complément de la grille habituelle. On ne change pas (ou presque) une équipe qui gagne!

Fin mars 2006: On apprend que SKYROCK vient de changer de mains. "Axa private Equity", une filiale du groupe d'assurances AXA a racheté les 80% de SKYROCK détenus par "Morgan Grenfell & Goldman Sachs" pour environ 100 millions d'euro. Une bonne affaire pour ces derniers qui avaient acheté SKYROCK pour... moins de 30 millions d'euro il y a tout juste 7 ans ! Pierre Bellanger, président-fondateur de la radio conserve 20% du capital. Le rachat doit être cependant approuvé par le CSA. D'autres groupes comme TF1, NRJ ou UNIVERSAL étaient également sur les rangs pour racheter la radio rap.

Septembre 2007: Catherine Pelletier, plus connue sous le pseudo SUPERNANA, vient de nous quitter le vendredi 14 septembre 2007 à l'age de 53 ans. Arrivée sur SKYROCK en 1992, elle avait, avec son ton décapant, apporté une bouffée d'air frais à la bande fm. Animatrice des nuits de la station, elle avait été licenciée en 1996, peu avant le changement de format de la radio. Oubliée par les grandes radios, Supernana était revenue quelques temps sur une webradio et devait revenir par la grande porte justement ce week-end sur EUROPE 1 aux côtés de Laurent Baffie. Un rêve qu'elle n'aura pas eu le temps d'accomplir...

Octobre 2010: Le groupe ORBUS vend la radio "CHANTE FRANCE" créée par Pierre Bellanger quelques années auparavant.

12 Avril 2011: Pierre Bellanger est évincé de sa radio par Axa qui a pris le controle à 70% du groupe ORBUS quelques années plus tôt! Les auditeurs se mobilisent, ils sont plus de 500 000 à rejoindre la page de soutien créée sur Facebook. Le 13 avril, Axa annnonce la mise en vente de la radio. Le 22 avril, un accord est trouvé et Pierre Bellanger retrouve son poste de Président-Directeur général en s'associant avec le Crédit Agricole.

Mai 2012: C'est une autre grande figure de la station, GERALDINE, l'animatrice du fameux "36 15 Géraldine" en fin de soirée dans les années 80, qui disparaît à l'âge de 55 ans.

Septembre 2013: Difool, désormais âgé de 44 ans, reprend encore et toujours sa libre antenne sur la station... Le risque de se sentir en décalage avec les auditeurs, âgés de 13 à 18 ans pour la plupart, grandit avec les années. SKYROCK doit impérativement songer à renouveler son offre et à trouver celui ou celle qui prendra un jour la relève de Difool.


 

© RESAPROD 2002-2013
reproduction interdite - mise à jour: AOUT 2013



SOMMAIRE SKYROCK

SOMMAIRE