CHERIE FM
si vous l'écoutez, vous allez chanter...





CHERIE FM, réseau musical du groupe NRJ a tout d'abord été un fournisseur de programmes, comme EUROPE 2.

C'est en 1987 que Jean-Paul Baudecroux, P-Dg du groupe, décide de créer une radio à destination du public féminin.

A l'époque le groupe NRJ ne compte qu'une radio du même nom, contre quatre aujourd'hui. CHERIE FM sera donc son second réseau fm.




Pour celà il s'appuie sur deux radios. Tout d'abord, GILDA, une radio parisienne créée en 1981 par Patrick Fillioud, fils du ministre de la communication. En 1985 il vendra sa radio à Baudecroux, qui prendra pour nom sa fréquence "103.5" avant de devenir CHERIE FM en 1987.

En 1989, le réseau se développe en province avec la reprise des fréquences du réseau PACIFIC FM (52 fréquences), créé en 1986 par Claude Villers. La fréquence parisienne faisant double emploi avec celle de GILDA, elle sera utilisée pour créer RIRE & CHANSONS, troisième réseau du groupe NRJ.




Début des années 90, CHERIE FM se développe à l'étranger. En octobre 1990, la radio arrive en Belgique sur 3 fréquences. Elle se développera au fil des ans sur une dizaine de fréquences à travers le pays.
Mais la radio aura une vie tourmentée, mise à mal par la concurrence, et notamment la puissance du groupe BEL-RTL. NRJ GROUP devra saisir le conseil d'état pour sauver ses fréquences.


Le 27 juin 1994 marque la fin de la première présence de CHERIE FM en Belgique. Les stations basculent sur NRJ. CHERIE FM revient provisoirement courant 2007, jusqu'en juillet 2008.



En 1994 toujours, le capital de CHERIE FM est détenu par la SONOPAR à 99%. Une société elle même détenue par Jean-Paul Baudecroux à 90%. A cette époque, CHERIE FM passe le cap de la centaine de fréquences, toutes de catégorie C, c'est à dire, exploitées par des stations locales.


1996-1997, la radio abandonne le terme de "programme", devenant une radio à part entière. A partir de cette époque, la radio est candidate sur des fréquences "passives" (sans programme local) alors que la quasi-totalité du réseau est franchisé.
On trouve ainsi "RADIO CITE programme CHERIE FM" à Nantes et Rennes, ou encore "R-I-G programme CHERIE FM" à Narbonne.


Alors que la plupart des radios proposent des décrochages publicitaires de 3 minutes, CHERIE FM adopte un modèle plus court de 2 minutes 10, mais avec plus de décrochages, notamment aux heures de grande écoute.

En 1997, Marc Pallain devient président de la radio, Alain Weill, gérant, et Christophe Sabot, directeur d'antenne.


En 1998, le groupe NRJ continue son expansion, et après avoir commencé à développer RIRE & CHANSONS, il rachète NOSTALGIE.

Les radios locales protestent contre ce rachat, estimant que le groupe NRJ serait en situation de monopole sur le marché de la publicité locale avec ses quatre réseaux (NRJ, CHERIE FM, RIRE & CHANSONS, NOSTALGIE).

Le CSA (conseil supérieur de l'audiovisuel), qui avait donné son accord au rachat de la radio, impose finalement des conditions au groupe NRJ.  Celui-ci devra rendre passif (c'est à dire sans programme local et donc sans publicité locale) l'un de ses réseaux. CHERIE FM est préssentie.

Cette menace qui risque de conduire à la fermeture de dizaines de radios et à la perte de centaines d'emplois, provoque la colère des franchisés.
Le CSA et  NRJ GROUP choisiront alors de rendre passif RIRE & CHANSONS, réseau plus récent et comptant moins de stations locales afin de limiter la casse sociale.


Novembre 1999: Jean-Marc Morandini, après avoir animé la matinale "la Morandini family", puis avoir été directeur général de l'antenne, démissionne, tout comme Christophe Sabot, suite à un désaccord sur la stratégie des radios du groupe.



Mike Wagner prend la direction de CHERIE  FM. En 2007, il laissera la place à Marc Scalia, figure emblématique de l'antenne d'NRJ dans les années 80, revenu quelques mois auparavant sur l'antenne de CHERIE.


En 2008, CHERIE FM doit faire face à une sévère baisse de son audience. Un nouveau logo et une nouvelle programmation suffiront-elles pour redresser la station?



Surprise! En 2013, CHERIE FM reprend quasiment à l'identique son logo des années 90. Seul le lettrage change un peu. Les locales reprennent également leurs anciens logos avec le carré noir et la fréquence à droite.

En 2015, la station renoue avec le succès après une période creuse. Mieux, à l'automne 2015, CHERIE FM devance RFM et fait jeu égal avec RTL2 en atteignant 4,4 points d'audience.
Depuis cette date, l'audience de la radio se maintient entre 4 et 4,5 points, soit 2,2 à 2,4 millions d'auditeurs chaque jour (audience cumulée).


Pour sa rentrée en septembre 2016, CHERIE FM mise sur le slogan "pop love music". Vincent Cerutti anime la matinale, suivi par Julien Haultcoeur, Angélique, Stefan Caza et Didier Bonicel. Le week-end, Cyrille Laporte et Gilles Marino (fidèle à la station depuis de nombreuses années) accompagnent les auditeurs.

Aujourd'hui (2016), le réseau CHERIE FM compte 175 fréquences, dont une majorité de fréquences actives de catégorie C (109 fréquences, contre 66 fréquences de catégorie D).




© RESAPROD / RADIO-PHONIC 2009-2016

Rédaction: Zack MOULLEC - Mise à jour: septembre 2016
Les logos utilisés sont la propriété de NRJ GROUP




SOMMAIRE

SOMMAIRE CHERIE FM